Notables et élites des cités de Bithynie aux époques hellénistique et romaine

IIIe siècle av. J.-C.-IIIe siècle ap. J.-C, essai d'histoire sociale

Auteur(s) : FERNOUX H.-L.

Add to basket

Comment est-on notable et comment devient-on élite ? La Bithynie, pourtant parente pauvre de l’archéologie, offre un champ d’investigation privilégié, susceptible de fournir des éléments de réponse à ces deux questions. On y découvre, grâce à la documentation épigraphique et aux témoignages littéraires de Dion de Pruse et de Pline le Jeune, que la culture grecque a pris profondément racine dans cette région des marges, l’hellénisation n’y étant pas un vain mot. L'onomastique comme l’étude iconographique des stèles funéraires permettent de cerner les processus d’identification en cours dans des populations urbaines largement remaniées par les rois. La Bithynie offre, d’autre part, un champ d’expérience exceptionnel pour l’application, en terre hellénisée, d’une législation municipale directement héritée du modèle romain (la lex Pompeia) et propre à conforter les notabilités urbaines dans un rôle de primauté, qu’elles exerceront à l’époque impériale. La documentation, plus riche alors, permet d’analyser la manière dont les milieux privilégiés se renouvellent et se pérennisent, grâce au développement de la civitas romaine, à la richesse de revenus plus diversifiés qu’il n’y semble, grâce surtout à l’exercice des magistratures et des liturgies. On examine enfin selon quels critères ces milieux produisent une élite, dont le regard porte alors vers d’autres horizons, ceux de l’Empire.

    Collection : Série épigraphique et historique

  • Année de publication 2004
  • ISBN 978-2-903264-24-6
  • Support Livre broché
  • Numéro dans la collection 31-5
  • Nombre de pages 602

Publishers

Collections