Archives d'Orient

Les notables alexandrins, des héritiers sans héritage (1882-1985)

Auteur(s) : Gogny Dominique

40,00 €

En 2002, le Centre d’Études Alexandrines a reçu près de sept mille documents ayant une même origine, une famille gréco-syro-libanaise. Ces documents intéressent l’histoire d’Alexandrie, de 1882 à 1985. Leur étude a mis au jour l’histoire des deux branches de la famille Zogheb Sinano sur quatre générations, depuis leur implantation à Alexandrie pour y chercher et faire fortune, jusqu’à leur départ d’Égypte, faute d’avenir pour les descendants. Nous les suivons dans leur vie quotidienne, leur quartier, leurs habitudes au travers de certains personnages, lieux ou événements, qui montrent par petites touches toute une classe sociale, celle des notables. Ces familles sont « notables », par leur richesse, leur ancienneté et leur place dans la cité. De cette vue d’ensemble d’une microsociété aujourd’hui disparue, un homme émerge, Charles Ayoub. Élève des jésuites, puis étudiant en droit, il a rejoint les services du Contentieux de l’État comme stagiaire, jusqu’au grade de conseiller royal et chef du Contentieux. Après avoir démissionné du service public, il est devenu avocat en ville. Son parcours professionnel et familial, son milieu, font qu’à travers lui nous suivons à la fois le déclin et la fin d’une certaine société et la rencontre de l’Égypte avec son propre destin.

    Collection : Études alexandrines

  • Année de publication 2020
  • ISBN 978-2-490128-05-1
  • Support Livre relié
  • Numéro dans la collection 2
  • Nombre de pages 462
  • Illustrations noir & blanc et couleur

Publishers

Collections