Mobilità dei pittori e identità delle produzioni

Ricerche sulla ceramica italiota 1

Editeur(s) : Denoyelle Martine, POUZADOUX Claude , Silvestrelli Francesca

30,00 €

Cette nouvelle série de recherches sur la céramique italiote a pour objectif de mettre à jour les connaissances sur cette production entrée dans l’ère du « post-Trendall », pour en faire un document susceptible d’éclairer l’histoire de la Grande Grèce aux époques classiques et hellénistiques. L’ouvrage affronte, à partir du cas de la Tombe 100 de Torre di Mare de Métaponte, le thème de la mobilité des peintres et de son rôle dans l’identité de la production. Ce phénomène n’est pas propre à la céramique italiote car le recentrage des études sur la question de la production a entraîné la mise en lumière des phénomènes qui président à la diffusion des techniques et des styles ou qui commandent la naissance et la fin des productions dans différentes régions du monde grec, à savoir, en premier lieu, les déplacements de peintres et de potiers. Il restait cependant à définir les différents indices permettant de les caractériser. Dans cas de la céramique de Grande Grèce, cette mobilité humaine représente une clef de lecture essentielle en raison de l’unité géographique du territoire, de l’interaction entre les colonies grecques productrices et leurs clientèles proches ou peu distantes et, enfin, de la multiplicité des centres de productions et du phénomène de dissémination des ateliers auprès des commanditaires. Ce volume est dédié à Enzo Lippolis, qui a accompagné et inspiré nombre des réflexions qui y sont présentées.

    Collection : Cahiers du centre Jean Bérard

  • Année de publication 2019
  • ISSN 1122-3278
  • ISBN 978-2-918887-80-5
  • Support Livre broché
  • Format 22 x 22
  • Numéro dans la collection 25
  • Nombre de pages 234
  • Illustrations noir & blanc et couleur

Publishers

Collections