Les vies d'écrivains (1550-1750)

Contribution à une archéologie du genre biographique

Auteur(s) : Bénard Élodie

39,00 €

Entre la Vie de Ronsard, dont la première version parut en 1586, et l’Éloge de Molière dû à Chamfort en 1769, se développe un genre qui prend son autonomie par rapport à la tradition des Vies d’hommes illustres issue de l’Antiquité : la Vie d’écrivain. Élodie Bénard distingue trois périodes dans l’évolution du genre : la période rhétorique – lorsque le genre était lié à la tradition de l’éloge –, la période mondaine – où la Vie d’écrivain se détache de celle d’homme de lettres –, et la période historique, avec son nouvel impératif de véridicité combiné au goût croissant pour l’anecdote et le secret – les anecdotes prétendant révéler les secrets.

Le présent ouvrage offre ainsi une étude puissante et neuve des caractéristiques des Vies d’écrivains et de leur évolution du XVIe au XVIIIe siècle, en même temps qu’une réflexion approfondie sur la façon dont s’est constituée l’histoire littéraire au moment où elle a commencé à prendre conscience d’elle-même.

    Collection : Travaux du Grand Siècle

  • Année de publication 2019
  • ISSN 1420-7699
  • ISBN 978-2-600-05895-7
  • Support Livre broché
  • Format 15,2 x 22,2
  • Numéro dans la collection 49
  • Nombre de pages 440

Tables des matières

Remerciements

Introduction

PREMIÈRE PARTIE : DES VIES D'ILLUSTRES AUX VIES D'ÉCRIVAINS (1550-1700)

Introduction de partie

Chapitre premier. La Vie d’homme de lettres (1550-1650) : bien dire ou dire vrai

La Vie éloquente : Vies de Ronsard et de Sainte-Marthe

La Vie savante : Vita Peireskii

La Vie, préambule de l’oeuvre

Conclusion du chapitre premier

Chapitre II. L’essor de la Vie d’écrivain : la « petite Vie » (1650-1700)

De Binet à Racan : éclipse et renaissance de la Vie d'écrivain

Des Vies au goût mondain

Représentations de l'écrivain : exemplarité et singularité

Conclusion du chapitre II

SECONDE PARTIE LA VIE D’ÉCRIVAIN : AUX CONFINS DES GENRES

Introduction de partie

Préambule. Au tournant du siècle : de nouvelles représentations de l'écrivain

La Vie de Descartes

L’individu privé

La fameuse comédienne, ou l'Histoire de la Guérin

Chapitre III. La Vie "historique" (1700-1750)

Une nouvelle génération de biographes

"[L]e faire connaître tel qu'il était"

"[N]e rien dire que de véritable"

Conclusion du chapitre III

Chapitre IV. La Vie, forme et personnages : influence des Mémoires et du roman

Le modèle mémorialiste

Le modèle du roman

Conclusion du chapitre IV

CONCLUSION

Annexe. Questions d'attribution

Bibliographie

Index

Publishers

Collections