La réforme et la fable

Editeur(s) : Vintenon Alice, Poulet Françoise

42,00 €

Le rapport des réformés à la fiction a pu être jugé uniformément critique, en cohérence avec le principe de la sola scriptura et le rejet, dans certains courants protestants, des images comme supports du culte. La virulence du Traité des scandales de Calvin contre les « contes » de Rabelais ou l’invitation de l’Uranie de Du Bartas à « laiss[er] à part [les] fables surannees » témoignent, de fait, d’une vive méfiance à l’égard d’un usage « mensonger » de l’écriture, qui inciterait à s’éloigner de l’essentiel et à se disperser dans un labyrinthe d’images immorales. Ce volume collectif entend montrer ce que cette doxa peut avoir de réducteur, en considérant dans leur diversité les attitudes des réformés par rapport à la fable, le prestige de certaines fictions chez les grands Réformateurs, le rôle de la fiction dans la pédagogie et la prédication réformées, ou encore la place que la mythologie continue.

    Collection : Cahiers d humanisme et renaissance

  • Année de publication 2018
  • ISSN 1422-5581
  • ISBN 978-2-600-05942-8
  • Support Livre broché
  • Format 15,2 x 22,2
  • Numéro dans la collection 155
  • Nombre de pages 520
  • Illustrations noir & blanc

Frank Lestringant

Préface

Françoise Poulet et Alice Vintenon

ntroduction

PREMIÈRE PARTIE

LES COMMENTAIRES RÉFORMÉS DES FICTIONS PAÏENNES

Isabelle Pantin

Melanchthon et les fables païennes

Céline Bohnert

Ovidii (ut ita dicam) Chronicon : sur les textes liminairesde la Fabularum Ovidii Interpretatio de Georg Schuler (1555)

Antoine Biscéré

Dresser un « tabernacle » pour Ésope. Le prestige dela fable ésopique dans les cercles protestants allemands

Christiane Deloince-Louette

Quel statut pour la fable d’Homère ? Quelques lecturesdecommentateurs réformés à la fin du xvie

Ruth Stawarz-Luginbühl

La Vie de Cyrus le Grand selon Calvin : une fictionhistorico-théologique

DEUXIÈME PARTIE

FICTIONS ÉVANGÉLIQUES

Nicolas LeCadet

« Ce sont beaux textes d’evangile en francoys » : la place de la Bible dans Pantagruel (ch. xxx)

Adeline Desbois-Ientile

La fantasie de François Habert : variations poétiques sur le jugement de Pâris

TROISIÈME PARTIE

LA PERCEPTION DE LA MYTHOLOGIE : AUTOUR DE SIMON GOULART

Teresa Chevrolet

« Nomine mutato, narratur fabula de te » : la mythologie d’après le Theatre du monde de Simon Goulart, pasteur genevois

Olivier Pot

De la fable à l’emblème : la « mythologie blanche » de Simon Goulart

Natacha Salliot

Appartenance confessionnelle et statut de la fable dans les commentaires de La Sepmaine de Du Bartas

(1581-1585)

QUATRIÈME PARTIE

FABLE, PÉDAGOGIE ET ÉDIFICATION

Mathilde Bernard

Mythologie, fable et emblème, ou l’ambiguïté du rapport à la fiction chez Guillaume Guéroult

Mathieu de LaGorce

Se réformer avec Ovide. La Métamorphose chrétienne de Pierre Viret

Padraic Lamb

L’appât de la fable : dieux païens et prosélytisme dans les traités dévots de Stephan Batman, ministre anglican

Inès Kirschlege

rLe loup et l’agneau dans la prédication réformée du xviie siècle, ou comment combattre la raison du plus fort ?

Christabelle Thouin-Dieuaide

L’utilisation de la fable dans les sermons réformés de la première moitié du xviie siècle

CINQUIÈME PARTIE

LA PLACE DE LA FABLE DANS LA POÉSIE ÉVANGÉLIQUE ET RÉFORMÉE

Nadia Cernogora

Persistance de la fable dans la poésie protestante : l’exemple des Hieropoemes de Loys Saunier (1584)

Gilles Couffignal

Des fables antiques à la fable de la langue : Pey de Garros, poète protestant et gascon

Audrey Duru

La fonction fable et les OEuvres d’André Mage de Fiefmelin (Saintonge, 1601)

Adrienne Peti

La relégation des fables et de l’« antiquaille » dans le roman sentimental, un topos post-tridentin

BIBLIOGRAPHIE

INDEX

Teresa Chevrolet

Publishers

Collections