Amphores égyptiennes

Production, typologie, contenu et diffusion (IIIe siècle avant J.-C.-IXe siècle après J.-C.)

Auteur(s) : DIXNEUF Delphine

40,00 €

Les recherches archéologiques conduites ces dix dernières années en Égypte ont livré plusieurs ensembles amphoriques représentatifs de la production égyptienne, de la période hellénistique au début de l’époque arabe. C’est à partir de ce matériel inédit et des contextes archéologiques de quatre sites, Alexandrie, Bouto (Delta occidental), Péluse (Tell el-Makhzan, Tell el-Farama au nord du Sinaï) et Baouit au cœur des vignobles de Moyenne-Égypte, qu’il a été possible d’esquisser un schéma de l’évolution typologique et chronologique des amphores égyptiennes. La question de la détermination des provenances, par l’identification des ateliers de production et l’examen macroscopique des pâtes, ainsi que la typo-chronologie basée sur l’analyse des contextes, constituent les thèmes majeurs de cette étude. Ces différents champs de recherche ont conduit l’auteur à une réflexion sur les conditions de la production, la nature des contenus, les échanges commerciaux et les circuits de distribution des denrées et marchandises non seulement en Égypte mais également sur le pourtour du bassin méditerranéen. Thanks to archaeological research conducted over the past decade in Egypt, many amphora groups of Egyptian origin have been discovered and dated from the Hellenistic period to the beginning of the Arab period. It is from this hitherto unpublished material and the archaeological contexts of four sites, Alexandria, Buto (Western Delta), Pelusium (Tell el-Makhzan, Tell el-Farama in North Sinai) and Bawit, next to the vineyards of Middle Egypt, that it has been possible to draw up a typological and a chronological evolution of Egyptian amphorae. The questions of origin determination, by identification of workshops and macroscopic examination of clays, as well as the typo-chronology based on contexts analysis, are the major themes of the study. These different research fields have led the author to consider the conditions of amphorae production, the contents, commercial exchanges and distribution channels not only in Egypt but also in the Mediterranean basin. Le Centre d’Études Alexandrines (CEAlex) est une équipe du CNRS (USR 3134) basée depuis 1990 à Alexandrie (Égypte). Le CEAlex procède à des fouilles terrestres et sous-marines à Alexandrie et dans sa région, étudie l’histoire longue de la ville, avec des programmes sur les époques antique, médiévale, ottomane et khédiviale. Les résultats en sont présentés à l’adresse www.cealex.org et publiés dans la série des Études alexandrines, suite de monographies, de recueils d’articles et d’actes de colloques. Une vingtaine de volumes ont paru jusqu’à présent aux presses de l’IFAO (cf. http://www.ifao.egnet.net/publications/catalogue/EtudAlex) et les suivants sont édités à Alexandrie, désormais distribués par la maison De Boccard.

    Collection : Études alexandrines

  • Publication 2011
  • ISBN 978-2-11-128612-2
  • Support Livre broché
  • Num. dans la collection 22
  • Nombre de pages 408

Editeurs

collections