Les Affranchissements par consécration en Béotie et dans le monde grec hellénistique

Auteur(s) : Darmezin Laurence

Ajouter au panier
Parallèlement aux affranchissements par vente fictive à la divinité, dont le haut-lieu est Delphes, existait, en Grèce et dans le monde grec, une forme d'affranchissement par consécration où l'esclave était consacré à une divinité et en devenait hiéros. En s'appuyant sur des actes d'affranchissement de Grèce centrale et du Nord-Ouest (Béotie et Épire, essentiellement), mais aussi du Péloponnèse pour les plus anciens et même de Susiane, cette étude tente de définir le statut des affranchis consacrés à une divinité. Qu'étaient ces hiéroi ? Des esclaves sacrés ? Des affranchis comme les autres ou des affranchis au statut particulier, astreints à des services envers le dieu auquel ils étaient consacrés ? La réponse à ces questions n'est pas aisée car, malgré leur nombre, les inscriptions ne sont généralement guère explicites. Elles illustrent une réalité quotidienne, qui était alors connue de tous et qu'il n'était pas utile de préciser en détail à chaque acte. Un énoncé très laconique («Un tel a consacré Un tel à tel dieu») ou une référence à une loi que nous ne connaissons pas, tels sont souvent les seuls éléments dont nous disposons.

Cependant, quelques indices dispersés ici ou là, quelques actes un peu plus « bavards» que d'autres permettent de se faire une idée un peu plus précise du statut de cette classe sociale, qui semble se caractériser par une grande variété, non seulement d'une région à l'autre mais aussi à l'intérieur des cités.

    Collection : Études anciennes de l ADRA

  • Publication 1999
  • ISBN 978-2-913667-02-0
  • Num. dans la collection 22
  • Nombre de pages 314

Editeurs

collections