Le poète aux mille tours

La traduction des épithètes homériques à la Renaissance

Editeur(s) : D'Amico Sylvia, Pouey-Mounou Anne-Pascale

49,00 €

Ποικιλομήτης : bigarré, irisé, mosaïqué et surtout à l’image de l’esprit d’Ulysse, tel a été conçu cet ouvrage collectif consacré, avec les méthodes et les points de vue les plus contemporains, aux épithètes homériques où la Renaissance sut projeter sa création et sa réflexion. Dans la multitude des genres ici étudiés (lexiques, commentaires, traductions, réécritures), chaque épithète, avec sa spécificité morphologique, grammaticale, étymologique, sémantique et symbolique, constitue un fil lumineux qui, réapparaissant à la surface de la trame de la poésie et de la poétique du XVIe siècle, en révèle le fonctionnement en profondeur. Dans l'inlassable voyage de retour vers le modèle que constitue toute forme d'exégèse – de Ravisius Textor à Scaliger, des traductions latines aux traductions dans les langues vernaculaires, des poètes mineurs au grand Ronsard – la complexité des interprétations tissées en toile de Pénélope représente la forme la plus sûre d’intelligence fidèle au texte homérique.

    Collection : Cahiers d humanisme et renaissance

  • Publication 2020
  • ISSN 1422-5581
  • ISBN 978-2-600-06038-7
  • Support Livre broché
  • Format 15,2 x 22,2
  • Num. dans la collection 167
  • Nombre de pages 600
  • Illustrations noir & blanc

TABLE DES MATIÈRES

Anne-Pascale Pouey-Mounou

Introduction

Piero Boitani

L’immensa landa e il puro sereno: premesse per uno studio di Omero nel mondo

L’INDICIBLE ET L’INTRADUISIBLE : LE DÉFI DE LA LANGUE HOMÉRIQUE

Nathalie Rousseau

Traduire l’intraduisible : questions de morphologie grecque

Jessica Wolfe

Les épithètes ironiques dans la littérature de la Renaissance

Nathaël Istasse

Homerus apud Textorem : le prince des poètes au prisme de l’épithétaire de Ravisius Textor (1518 et 1524)

Michel Magnien

Scaliger théoricien de l’épithète... virgilienne

LE CHANTIER HUMANISTE :

TRADUCTIONS NÉO-LATINES

Susanna Gambino Longo

L’épithète homérique entre Léonce Pilate et Boccace

Émilie Séris

Les épithètes dans les traductions d’Homère par Ange Politien

John Nassichuk

Les épithètes du héros troyen dans les premières versions latines de l’Iliade : Valla, Divus, Hessus

Virginie Leroux

Les épithètes des deux premiers chants de l’Iliade dans le commentaire et la traduction de Joachim Camerarius (1538 et 1540)

TRADUCTIONS VERNACULAIRES : ESPAGNE, FRANCE, ITALIE, ALLEMAGNE

Roland Béhar

La traduction de l’épithète homérique dans l’Espagne du XVe siècle

Paola Cifarelli

Qualifications épithétiques et matière troyenne dans la tradition médiévale

Jean-Charles Monferran

Épithètes batrachomyomachiques : sur les deux premières traductions françaises de la Batrachomyomachie d’Homère (Macault, 1540, et Royhier, 1554)

George Hugo Tucker

«L’Vmbre de Salel » : l’épithète homérique et ses enjeux chez Hugues Salel (1545 et 1554), Jacques Peletier du Mans (1547) et Joachim Du Bellay (1549-1559), traducteurs et imitateurs d’Homère

Anne-Pascale Pouey-Mounou

Ronsard et l’épithète homérique

Catherine Magnien-Simonin

Les épithètes homériques dans la traduction du chant XIV de L’Iliade par Antoine de Cotel (1578)

Christiane Deloince-Louette

Le « naïf » et la « majesté ». Les épithètes des dieux et des déesses dans les premières traductions françaises de l’Iliade

Monica Barsi

Arès  λλοπρόσαλλος. Transformations d’une épithète en France et en Italie du XVIe au début du XVIIe siècle

Manfred Kern

Visibles incognitos : les transformations de l’épithète homérique dans les premières traductions allemandes imprimées de l’Odyssée (1537, Simon Minervius) et de l’Iliade (1610, Johann Spreng)

Élisabeth Rothmund

Les épithètes d’Homère dans l’espace germanique de la Première Modernité : de l’Iliade du maître-chanteur augsbourgeois Johann Spreng aux disciples de la Pléiade

Silvia D’Amico

Conclusion. Pour un retour à Homère

Bibliographie

Index epithetorum

Index nominum"

Editeurs

collections