Ronsard et la fabrique des Poëmes

Auteur(s) : Rouget François

39,00 €

Les Poëmes, que Pierre de Ronsard rassemble dans le tome III de la première édition collective de ses Œuvres (1560), n'ont pas toujours eu bonne presse. À l'exception de quelques éditions critiques et d'articles, on ne dispose d'aucune étude d'ensemble sur les Poëmes. Le présent ouvrage les étudie comme le lieu de l'engendrement, de la création poétique au cours de laquelle Ronsard tente d'atteindre la plénitude au moyen d’analogies et de contraires. Ils sont ainsi analysés dans les recueils séparés où ils sont apparus (du « Bocage » des Odes de 1550 aux Sixiesme et Septiesme livres des Poëmes de 1569), puis dans leur évolution au sein des éditions collectives des Œuvres. Dans cet espace nouveau, les thèmes acquièrent un sens inédit, les formes poétiques mises côte à côte affichent leurs écarts pour constituer une orchestration singulière. Les remaniements continuels que subissent les Poëmes sont caractéristiques de la conception que Ronsard se fait de la poésie : l'expérience d'un ordre esthétique qui régit le désordre du monde.

    Collection : Cahiers d humanisme et renaissance

  • Publication 2020
  • ISSN 1422-5581
  • ISBN 978-2-600-06059-2
  • Support Livre broché
  • Format 15,2 x 22,2
  • Num. dans la collection 166
  • Nombre de pages 368

TABLE DES MATIÈRES

Avant-propos

Chapitre premier. Les Poëmes : le mot et la chose

Introduction

Terminologie et définitions

Étymologies

Miscellaneae

Origines antiques

Théoriciens et poètes néo-latins de la Renaissance

Les arts poétiques français du XVIe siècle : Sébillet, Peletier,

Du Bellay, Ronsard, Baïf et Vauquelin

Essai de définition : l’hybridité pour quelle généricité ?

Matières et formes

Substance/matériaux en vrac : la loi de l’hétérogène

Genres et styles

Genres et formes prosodiques

Ronsard et la recherche de l’ordre

La disposition

La mise en OEuvres

Les poëmes : art composite ou hybridation parfaite ?

Chapitre II. Gémellité I : le Bocage et les Meslanges. De la libération au désir d’autonomie (1553-1555)

Introduction

Les Folastries ou la tentation de l’hybride

Libération et contestation

Subversion et inversion

La tentation de l’hybride ?

Le Bocage et la poétique du terroir : cueillir et se recueillir

L’offrande poétique

La fuite de la Cour : un retrait provisoire ?

Le théâtre du petit monde

Hybridation et unité du recueil

L’automne des Meslanges : le lyrisme en mode mineur

Unité des silves et libération des formes

Une sociabilité littéraire : sous le signe de Brinon

L’amour au pluriel : sous le signe de Vénus

Le carpe diem : sous le signe de Bacchus

Chapitre III. La fortune et la vertu : le Second livre des Meslanges et la naissance des Poëmes (1559-1560)

Introduction

Fortune et infortunes dans le Second livre des Meslanges

Amours jaunes

Les caprices de la Fortune

L’appel du courtisan

Ruptures sérielles et unités du recueil

Les Poëmes et la naissance des OEuvres (1560)

La loi de la raison éditoriale

La « loy de la chanson » auctoriale

Les Poëmes, entre nostalgie et postérité

Chapitre IV. Gémellité II : Le poète de cour et ses masques. Le renouvellement des « Meslanges » dans le Recueil des nouvelles poësies (1563-1564) et les Elegies, Mascarades et Bergerie (1565)

Introduction

« La douceur jointe avec la gravité » : le Recueil des nouvelles poësies (1563-1564)

Le renouveau des formes

Ré-enchanter par la mythologie : la naturalisation de la société par le mythe

Ordre moral et désordres des passions

De la comédie humaine à la comédie jouée

Un lyrisme d’apparat

La comédie humaine

Le foisonnement des formes contre l’unité du recueil ?

Les Poëmes et leur distribution dans les OEuvres de 1567

Les nouveautés

La structuration nouvelle des Poëmes

Architecture et transformations

Chapitre V: L’exaltation du vivant dans les Poëmes (1569)

Introduction

La Concordia discors : l’unité et la binarité des recueils

L’unité et le multiple

Le Sixiesme livre et le retour à la vie

Le Septiesme livre des « folles amours »

L’ordre du monde et ses médiateurs (le dedans et le dehors)

Création du monde et ordre de la Nature

L’Âme et l’union des êtres

Amour céleste, plaisirs mondains

La Cité et le jardin

Les Poëmes et la tentation épique

« Une salade de Poëmes » : rhétorique et prosodie

La forte discursivité des Poëmes

L’amplification par l’analogie

Concordance métrique/discordance syntaxique : l’ordre du discours

Chapitre VI : Réaménagements et classification nouvelle : les Poëmes dans les OEuvres collectives (1571-1587)

Le remembrement des Poëmes et le nouvel ordre en 1571 et 1572-1573

Croissance desOEuvres (1578) et réduction des Poëmes

L’édition monumentale de 1584 et la gémellité des Poëmes et du Bocage royal

En guise de conclusion : le jardin et la forêt (1587)

Conclusion générale : L’art bien tempéré des Poëmes

Annexes : Tableaux récapitulatifs des pièces par recueils et par éditions collectives, depuis le Bocage (1550 jusqu’aux OEuvres (1587) [Les annexes sont consultables en version PDF gratuitement sur le site https://www.droz.org/fr/7286-9782600060592.html]

Bibliographie

Index nominum

Editeurs

collections