Le « vieux magasin » de La Fontaine

Les Fables, les Contes et la tradition européenne du récit plaisant

79,00 €

Bien que La Fontaine ait placé ses Contes dans la lignée du Décaméron, des Cent Nouvelles Nouvelles ou de l’Heptaméron, on connaît mal la transmission de ces modèles prestigieux jusqu’au poète, par le biais de compilations anonymes, tout comme l’influence, sous-estimée, de cette production récréative européenne sur l’autre versant de l’œuvre de l’écrivain : celui des Fables. Il était donc nécessaire de confronter celles-ci et ceux-là, abordés de manière solidaire, à un corpus d’une centaine de recueils de narrations brèves à visée divertissante (xve-xviie siècle), pour cerner ce que les Fables et les Contes leur doivent précisément. La relation entretenue par La Fontaine avec ce patrimoine pluriséculaire, associée à une Renaissance gaillarde, permet de saisir les rapports ambivalents de l’âge classique avec un passé perçu comme plus rieur. Sont ainsi posés les fondements d’une esthétique de l’influence, articulant recherches génétiques, analyses littéraires et histoire des représentations.

    Collection : Travaux du Grand Siècle

  • Publication 2020
  • ISSN 1420-7699
  • ISBN 978-2-600-06003-5
  • Support Livre broché
  • Format 15,2 x 22,2
  • Num. dans la collection 53
  • Nombre de pages 576
  • Illustrations noir & blanc

Table des matières

Remerciements

Introduction

PREMIÈRE PARTIE LES SOUBASSEMENTS FACÉTIEUX DES FABLES ET DES CONTES : ENQUÊTE ARCHÉOLOGIQUE

Clés d’u

« Vir ille facetus » : un La Fontaine facétieux ?

La quête impossible d’un « genre purement facétieux »

Les échos des « railleries à la vieille gauloise » à l’âge classique

Cée« v»

1668 : « Le Jardinier et son Seigneur », fable flamande ?

1671 : des « Rémois » issus d’une compilation… lyonnaise

1685 : « Les Aveux indiscrets », ou l’ultime emprunt à d’Ouville

C:’adèlp

La tradition plaisante dans les Contes : repenser le modèle de la source directe

La tradition plaisante et l’apologue lafontainien : des harmoniques facétieuses dans la mélodie des Fables

Pés

Tradition plaisante et degrés d’auctorialité

Rapport aux sources et tutoiement synchronique

Cartographie d’un pays imaginaire : les lectures en réseaux

Editeurs

collections