Paul Pelliot: de l'histoire à la légende

Colloque international organisé au Collège de France et à l'Académie des Inscriptions et des Belles-Lettres (Palais de l'Institut), 2-3 octobre 2008

Editeur(s) : Drège Jean-Pierre, ZINK Michel

45,00 €

Au début de l’année 1908, Paul Pelliot arrive à Dunhuang, où il examine les dizaines de milliers de manuscrits récemment découverts dans une grotte scellée depuis neuf siècles, manuscrits qui vont transformer totalement l’histoire de la Chine médiévale et apporter des données entièrement nouvelles sur les échanges entre l’Inde, l’Asie centrale et la Chine. En dépit de certaines polémiques, l’importance des documents qui étaient rapportés à Paris se révéla telle qu’elle apporta immédiatement à Pelliot la célébrité et l’accès aux plus hautes fonctions académiques. Mais la curiosité intellectuelle du savant, l’étendue de son savoir, l’assurance et la justesse de son jugement, ses formidables capacités de travail, en ont fait un homme de légende. Ouvert aux études tibétaines, turques, mongoles ou iraniennes, ainsi qu’à celles du Vietnam et du Cambodge dans ses premiers travaux, Pelliot couvrit tous les domaines de la sinologie, de l’histoire aux religions, de la philologie aux arts, entretenant des contacts étroits avec ses collègues du monde entier. Il fut sans aucun doute le premier sinologue occidental à traiter d’égal à égal avec les meilleurs savants chinois. Couvert d’honneurs, membre de multiples sociétés savantes et de nombreux conseils et commissions de grandes institutions, Pelliot, homme de contacts, a laissé une œuvre considérable, très dispersée et depuis peu seulement inventoriée. L’objet du présent colloque a été précisément de parcourir cette œuvre immense.

    Collection : Actes de colloques

  • Publication 2013
  • ISBN 978-2-87754-290-6
  • Format 16 x 24
  • Num. dans la collection 1
  • Nombre de pages 600

Editeurs

collections