80 ans de l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes

Editeur(s) : Bougard François, Zink Michel

15,00 €

Le 7 mai 1937, dans le bureau du Prix Nobel de physique Jean Perrin, alors sous-secrétaire d’État à la recherche scientifique dans le gouvernement du Front populaire, fut décidée la création d’un Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (IRHT). Félix Grat, son fondateur, le voulait voué à « l’étude de la transmission écrite de la pensée humaine », principalement sous la forme manuscrite et pour la période médiévale. D’abord conçu au service des latinistes et des textes classiques – puisque ce sont les manuscrits médiévaux qui nous ont transmis l’héritage culturel de l’Antiquité –, il élargit très vite son champ linguistique vers le grec, l’hébreu, l’arabe, le copte, le syriaque, les langues romanes, c’est-à-dire l’ensemble des véhicules de la culture écrite du pourtour de la Méditerranée. Il enrichit aussi son éventail disciplinaire avec la codicologie, la paléographie, la diplomatique, l’histoire des bibliothèques, l’enluminure, la musicologie, la lexicographie, plus récemment la papyrologie et l’histoire des sciences. Il prit aussi en compte les débuts du livre imprimé, jusqu’aux environs de 1500, et s’étend volontiers jusqu’à la période contemporaine dès qu’entre en jeu l’histoire des collections. Premier en date des laboratoires publics dédiés aux sciences humaines, l’IRHT a célébré en 2018 son 80e anniversaire juste avant d’ouvrir une nouvelle page de son histoire, qui le voit rejoindre la Cité des humanités et des sciences sociales bâtie sur le campus Condorcet à Aubervilliers.

    Collection : Actes de colloques

  • Publication 2019
  • ISBN 978-2-87754-386-6
  • Support Livre broché
  • Format 16 x 24
  • Num. dans la collection 24
  • Nombre de pages 150
  • Illustrations noir & blanc et couleur

Editeurs

collections