Aubergistes et clients. L'accueil mercantile dans l'Occident romain (IIIe s. av. J.-C.-IVe s. apr. J.-C.)

Auteur(s) : Le Guennec Marie Adeline

49,00 €

Cette étude porte sur le secteur commercial qui, dans l’Antiquité romaine, fournissait contre paiement un accueil provisoire consistant en un hébergement et/ou des prestations de restauration et de débit de boissons. Ce secteur, qualifié ici d’accueil mercantile, était associé par les Romains à la figure professionnelle du caupo, désignation latine par excellence de l’aubergiste. L’enquête, centrée sur l’Occident, se donne pour but d’éclairer l’évolution de l’activité des caupones entre période médio-républicaine et début de l’Antiquité tardive. Dans un contexte de forte expansion de l’ imperium Romanum, l’accueil mercantile jouait un rôle essentiel dans la gestion des mobilités humaines à caractère économique, et ce en dépit de la déconsidération dont cette activité faisait l’objet, notamment par comparaison avec l’ hospitium, l’hospitalité gratuite.

Le premier chapitre de ce livre vise, à partir d’une approche croisée des textes et des vestiges, à cerner le cœur de métier des caupones. Sont ensuite étudiés les comportements économiques et commerciaux de ces professionnels de l’accueil et l’encadrement juridique auquel leurs activités étaient soumises. Enfin, les troisième et quatrième chapitres proposent d’analyser les identités respectives des caupones et de leurs clients, de discuter des représentations, voire des stéréotypes, dont ils faisaient l’objet, pour enfin se pencher sur les sociabilités qui prenaient naissance dans les auberges de l’Occident romain.

    Collection : Bibliothèque des Écoles françaises d’Athènes et de Rome - BEFAR

  • Publication 2019
  • ISSN 0257-4101
  • ISBN 978-2-7283-1342-6
  • Support Livre broché
  • Format 22 x 29,5
  • Num. dans la collection 381
  • Nombre de pages 620
  • Illustrations noir & blanc et couleur

Editeurs

collections