Les hébraïsants chrétiens en France au XVIe siècle

Actes du Colloque de Troyes 2-4 septembre 2013

49,90 €

Le siècle de l’humanisme, le xvie siècle, est celui du développement hdes études hébraïques dans plusieurs pays d’Europe occidentale, en dehors même des communautés juives. Stimulés par les progrès faits en Allemagne, en Italie ou en Espagne (Johannes Reuchlin, Agazio Guidacerio, Agostino Giustiniani jouent un rôle fondamental à cet égard), plusieurs savants français se mettent à l’étude de l’hébreu ; leurs efforts sont concrétisés par la création des Lecteurs royaux (futur Collège de France), avec deux chaires d’hébreu et une chaire d’études orientales. Pendant tout le xvie siècle sont rédigés des instruments de travail : grammaires, alphabets, dictionnaires et, avec ou sans traduction latine (notamment à Paris et à Lyon), des textes bibliques et rabbiniques. Le recours aux commentaires en hébreu (Rashi, Abraham Ibn ‘Ezra, David Qimḥi) apparaît alors indispensable aux yeux de nombreux exégètes chrétiens. La littérature kabbalistique est l’objet d’un engouement de la part de certains savants, attirés par les spéculations arithmologiques ou par un certain ésotérisme ; mais certains y voient également un moyen d’approfondir le message de l’Ancien Testament et d’asseoir certains dogmes du christianisme.

Le présent ouvrage présente cette riche matière, en étudiant les moyens et les méthodes d’enseignement et de diffusion de l’hébreu et en examinant le travail des hébraïsants. Il convient de souligner l’influence, directe ou non, de ces études (en particulier kabbalistiques) sur la littérature française du XVIe siècle.

    Collection : Cahiers d humanisme et renaissance

  • Publication 2018
  • ISSN 1422-5581
  • ISBN 978-2-600-05858-2
  • Support Livre broché
  • Format 15,2 x 22,2
  • Num. dans la collection 153
  • Nombre de pages 448
  • Illustrations noir & blanc

Gilbert DAHAN et Annie NOBLESSE-ROCHER

Préface

LES ORIGINES

Gilbert DAHAN

L’hébreu dans les études bibliques, du moyen âge à la Renaissance

Matthias MORGENSTERN

Reuchlin et les hébraïsants chrétiens en France au XVIe siècle

Gianfranco MILETTO

L’apport des hébraïsants italiens Agazio Guidacerio et Agostino Giustiniani aux études hébraïques en France

MOYENS ET MÉTHODES

Antoine TORRENS

Les imprimeurs d’hébreu et l’hébraïsme en France au premier XVIe siècle

Jan JOOSTEN

Le débat sur la vocalisation massorétique de la Bible, d’Elie Levita à Louis Cappel.

Max ENGAMMARE

Usages remarquables de l’hébreu chez quatre commentateurs de la Bible au XVIe siècle : Münster, Cajetan, Des

Gallars, Arias Montano

François ROUDAUT

La Kabbale chrétienne chez quelques auteurs français du XVIe siècle

Philippe BOBICHON

La polémique contre les juifs dans les travaux des hébraïsants chrétiens de France

Eran SHUALI

Les deux versions de l’évangile de Matthieu en hébreu publiées par Sebastian Münster (1537) et par Jean du Tillet

et Jean Mercier (1555). Un rééxamen des textes et de la question de leurs auteurs

LE TRAVAIL DES HÉBRAÏSANTS

Annie NOBLESSE-ROCHER

Le commentaire sur le livre des Proverbes de Ralph Baynes, lecteur royal sous Henri II

Gerald HOBBS

François Vatable, hébraïsant chrétien, d’après son cours sur les Psaumes (1546)

Jean-Pierre BRACH

L’évolution de l’intérêt pour la langue hébraïque et la kabbale chez Guillaume Postel (1510-1581)

Saverio CAMPANINI

Le Zohar dans le Dictionarium syro-chaldaicum de Guy Le Fèvre de la Boderie

Jean-Pierre ROTHSCHILD

La philologie de combat de Gilbert Génébrard (1535-1597)

Gilbert DAHAN et Annie NOBLESSE-ROCHER

Conclusions

INDEX DES AUTEURS ANCIENS, MÉDIÉVAUX ET

MODERNES

INDEX DES AUTEURS CONTEMPORAINS"

Editeurs

collections