Le Présent de Marie

Lecture des Lais de Marie de France

Auteur(s) : Mikhaïlova-Makarius Milena

15,80 €

Offert au roi, le recueil de douze récits connus sous le nom de « lais » et écrits par celle qui se nomme Marie de France, se place d’emblée sous le signe du don et de la jointure. Deux notions clés de la littérature médiévale qui traversent aussi bien la fiction des lais que l’art d’écrire revendiqué par l’auteur dans son prologue. Leur étude donne au lecteur un accès à l’unité de l’univers construit par Marie où vision du monde et conception d’écriture dialoguent autour de la largesse. Aussi bien dans l’aventure que dans le récit de l’aventure, la générosité assure la survie de l’amour, du souvenir, de l’œuvre. Elle garantit également la modernité des textes à travers la rencontre singulière entre le passé légendaire, le présent de l’aventure et le futur présent des lecteurs.

    Collection : Courant critique

  • Publication 2018
  • ISSN 2624-7089
  • ISBN 978-2-600-05927-5
  • Support Livre broché
  • Num. dans la collection 1
  • Nombre de pages 168

NOTE À LA PRÉSENTE ÉDITION

INTRODUCTION.

LE DÉPART DU SENS

CHAPITRE PREMIER.

DÉPIÈCEMENT ET INTÉGRITÉ

Le retour du désir (Guigemar)

« Renoveler » la mort du père (Yonec)

CHAPITRE II.

LA PATERNITÉ STÉRILE

Les racines fertiles du pardon (Deux Amanz)

Pièges et dons de la fécondité (Fresne)

Le pardon du fils (Milun)

CHAPITRE III.

ALÉAS DE LA JUSTICE

Justice/jointure à l’envers (Equitan)

Le pardon impossible ? (Bisclavret)

CHAPITRE IV.

ASSEMBLAGES. LA PAROLE COMME REMEMBRANCE

Quand choisir, c’est tuer (Chaitivel)

Ecoute et transmission (Laüstic)

La « summe de l’escrit »(Chievrefoil)

CHAPITRE V.

LES ATTENDUS DE LA LARGESSE

Le pardon offert (Eliduc)

Générosité et écriture (le Prologue et Lanval)

CONCLUSION.

EN GUISE DE SECOND DÉNOUEMENT

BIBLIOGRAPHIE

"

Editeurs

collections