Augusta, Basilissa, Regina

La souveraine de l'Empire romain au Moyen Age, entre héritages et métamorphoses

Editeur(s) : Chausson François, Destephen Sylvain

49,00 €

Les femmes de la famille impériale ou royale, impératrices, reines ou «princesses», de la basse Antiquité au Moyen Âge, jouissent d’une position protocolaire souvent assortie de prérogatives et de privilèges. Cette position est le fruit d’un héritage complexe, entre traditions gréco-romaines lentement sédimentées et pratiques germaniques variées. Sensible aux développements au fil des siècles, allant de la basse Antiquité au Haut Moyen Âge, l’ouvrage accorde une attention particulière aux titres, prérogatives, positions protocolaires et honorifiques, capacités juridiques et patrimoniales, de ces femmes situées dans l’immédiate proximité du sommet du pouvoir.

    Collection : De l’archéologie à l’histoire

  • Publication 2018
  • ISSN 1157-3872
  • ISBN 978-2-7018-0554-2
  • Support Livre broché
  • Format 15,5 x 24
  • Num. dans la collection 71
  • Nombre de pages 298
  • Illustrations noir & blanc et couleur

François Chausson, « Introduction » ;

I. L’héritage antique

David Zakarian, « L’autorité et le pouvoir de la reine en Arménie arsacide » ;

Sylvain Destephen, « En représentation et par délégation : l’impératrice sur les routes au Bas-Empire » ;

Valérie Fauvinet-Ranson, « Reines et princesses du royaume ostrogothique d’Italie au VIe siècle » ;

II. Le Moyen Âge occidental

Régine Le Jan, « Les reines franques du vie au xe siècle : de la sphère privée à la sphère publique ? » ;

Geneviève Bührer-Thierry, « Reines et impératrices à l’époque ottonienne : fusion des héritages et construction d’un pouvoir féminin » ;

Murielle Gaude-Ferragu, « La reine de France aux XIVe-XVe siècles : une femme de pouvoir ? » ;

III. Le Moyen Âge oriental

Jean-Claude Cheynet, « Les impératrices byzantines et leurs réseaux (1028-1203) » ;

Smilja Marjanović-Dušanić, « Le pouvoir féminin dans la Serbie médiévale » ;

Lilyana Yordanova, « Devenir tsaritsa de l’empire bulgare aux XIIIe-XIVe siècles : le cas des souveraines d’origine étrangère » ;

Ioanna Rapti, « Reines de Cilicie : entre héritage arménien et métamorphoses levantines »

Marie Guérin, , « Princesses de Morée et duchesses d’Athènes : l’exercice du pouvoir par les femmes en Morée franque (xiiie-xve siècle) ;

Benoît Joudiou, « Les princesses des pays roumains (xive-xvie siècle) : transmission de légitimités et rôle politique » ;

Marie-Karine Schaub, « Conclusions ».

Editeurs

collections