La tragédie et ses marges

Penser le théâtre sérieux en Europe (XVIe-XVIIe siècles)

Editeur(s) : d'Artois Florence, Teulade Anne

49,00 €

La renaissance de la tragédie s’accompagne, aux XVIe et XVIIe siècles en Europe, de l’éclosion de formes dramatiques qui se situent à ses marges, sans pour autant être marginales. La tragédie occupe alors une position à la fois centrale et décentrée au sein d’un ensemble mobile et plus vaste, que l’on peut qualifier de théâtre sérieux. Il fallait penser cette place et modéliser les relations dynamiques et complexes entre la tragédie et ces autres formes. Cet ouvrage revisite également les usages de ce théâtre, interrogeant par exemple la place dévolue au théâtre didactique, les types d’émotions engagés par les fictions à sujet grave, la mobilisation éventuelle d’un décryptage allégorique et la possibilité de parler de « drame » épique. Enfin, il s’intéresse à la manière dont les poètes accommodent les différentes formes de théâtre sérieux aux enjeux d’un monde nouveau, prenant acte d’un changement de paradigme culturel : comment un théâtre érudit ou commercial, dans tous les cas non liturgique, peut-il prendre en charge les récits religieux, biblique ou hagiographique ? Qu’en est-il de la représentation de l’histoire nationale, notamment dans les puissantes monarchies qui sont en train de se constituer, en Espagne, en France et en Angleterre ? Dans quelle mesure le retour au premier plan de formes héritées de l’Antiquité s’accompagne-t-il de ces préoccupations idéologiques nouvelles ?

    Collection : Travaux du Grand Siècle

  • Publication 2017
  • ISSN 1420-7699
  • ISBN 978-2-600-05805-6
  • Support Livre broché
  • Format 15,2 x 22,2
  • Num. dans la collection 44
  • Nombre de pages 464
  • Illustrations noir & blanc

Introduction

PREMIÈRE PARTIE. PENSÉES THÉORIQUES ET NON THÉORIQUES

Chapitre premier. La négociation des traités avec les formes modernes

Florence d’Artois

Qu’est-ce qu’une « tragédie éthique » ? Ambiguïté de l’èthos dans les poétiques néo-aristotéliciennes italiennes et espagnoles

Enrica Zanin

La tragédie à fin heureuse ou comment une forme aristotélicienne est rejetée par les néo-aristotéliciens (Italie, France, Espagne)

Chapitre II. La pensée des discours non savants

François Lecercle

La tragédie est une comédie qui s’ignore : brouillages et partages dans la polémique théâtrale, en France, dans la première moitié du XVIIe siècle

Lise Michel

Objets et pratiques des commentaires non savants sur la tragédie (France, 1660-1670)

DEUXIÈME PARTIE. TRADUCTIONS ET IMITATIONS : LA RÉÉCRITURE, CREUSET DE PROPOSITIONS

Chapitre III. Expérimentations savantes

Marie Saint Martin

La tragédie avant la tragédie : Les premières traductions du théâtre grec en langue vernaculaire

Line Cottegnies

Une pièce romaine pour quoi faire ? Antonius de Mary Sidney Herbert (1592) ou le closet drama en question

Chapitre IV. Revivifier le spectacle tragique, entre douceur et violence

Danielle Boillet

La tragédie à Bologne dans le sillage de Circé : La « Medea essule » (1602) de M. Zoppio

Zoé Schweitzer

Du dénouement spectaculaire comme critère

TROISIÈME PARTIE. HYBRIDATION ET REDÉPLOIEMENTS. DISSOLUTION OU PENSÉE DES FRONTIÈRES GÉNÉRIQUES ?

Chapitre V. Usage des topoï épiques : transitions et expérimentations

Jean Canavaggio

La Numancia de Cervantès, de comedia à tragedia

Fausta Antonucci

Le siège d’une ville comme sujet dramatique dans les premières années de la Comedia Nueva et son lien à la tragédie

Tiphaine Karsenti

Les scènes de bataille dans la tragédie française au tournant des XVIe et XVIIe siècles

Chapitre VI. La rénovation de la tragédie par l’absorption des genres mixtes

Fabien Cavaillé

La tragédie aux champs : emprunts pastoraux et pensée des frontières génériques dans les tragédies d’amour françaises (1600-1635)

Alban Déléris

Quand la tragédie dégénère : l’« effet monstre » dans les théâtres français et anglais au tournant des XVIe et XVIIe siècles

Bénédicte Louvat-Molozay

Deux moments de refondation du genre tragique en France : la tragédie des années 1630 et la tragédie en musique des années 1670

Françoise Decroisette

Retour à l’horreur tragique dans les tragedie per musicade Girolamo Frigimelica Roberti (1653-1732)

Chapitre VII. L’intégration des effets comiques : distanciation, parodie ou réactivation de l’efficacité tragique ?

Juan Carlos Garrot Zambrana

Los malcasados de Valencia ou la tragédie et la farce déjouées

Stéphane Miglierina

Les tragédies d’un comico : théâtre sérieux et comédie du pouvoir chez Niccolò Biancolelli

Marcella Trambaioli

Farce à la manière d’une tragédie : nouvelles réflexions sur la fête théâtrale courtisane dans l’Espagne des XVIe et XVIIe siècles par rapport au théâtre tragique

QUATRIÈME PARTIE. LE THÉÂTRE SÉRIEUX À L’ÉPREUVE DE SES DEHORS : CONFRONTATIONS À LA CULTURE DE LA PREMIÈRE MODERNITÉ

Chapitre VIII. La porosité aux discours non dramatiques (discours, philosophie, histoire et morale)

Enrica Zanin

« Il dialogo all’altezza della tragedia » : proximité entre dialogue et tragédie (Italie, France 1550-1630)

Guillaume Navaud

Le chaud et le froid. Tragédie, histoire et philosophie dans l’Angleterre de la Renaissance

Christine Sukic

« Stages too / Have a respect due to them » : The Revengeof Bussy D’Ambois (1613), une tragédie à la marge

Chapitre IX. L’accommodation du théâtre sérieux à la culturepost-tridentine

Bruna Filippi

La tragédie chrétienne jésuite en Italie entre édification spirituelle et morale (XVIIe siècle)

Cécile Berger

Les choix esthétiques de Giovan Battista Andreini dans L’Adamo(1613), sacra rappresentazione à l’image d’une conception divine du monde

Isabel Ibáñez

De l’incompatibilité entre hagiographie et tragédie :La Ninfa del Cielo de Tirso de Molina

Yves Germain

La part du Démon, une possible inflexion tragique au sein de l’auto sacramental caldéronien ?

Barbara Selmeci Castioni

Heurs et leurres de la tragi-comédie chrétienne. Les deux Josaphat de Magnon et D.L.T

Chapitre X. Livrer un regard sur le monde contemporain

Anne Wagniart

La tragédie protestante allemande des XVIe-XVIIe siècles

Anne Teulade

Une tragédie d’actualité est-elle possible ? Parler aux émotions et aux croyances des spectateurs

Bibliographie

Index

Les auteurs

"

Editeurs

collections