Genèse d’un apocryphe bouddhique

Le Sūtra de la pure délivrance

Auteur(s) : Moretti Costantino

35,00 €

L’auteur propose une étude à la fois philologique et historique d’un apocryphe bouddhique du haut Moyen Âge chinois, le Jingdu sanmei jing, Sūtra du samadhi de la pure délivrance. Exclu du Canon bouddhique, cet apocryphe du Ve siècle est cependant souvent cité par des commentaires de textes canoniques, par des traités doctrinaux et par des ouvrages encyclopédiques. Ce sūtra est également connu grâce à des copies manuscrites découvertes à Dunhuang et par une copie qui se trouve dans la bibliothèque du monastère Nanatsu-dera au Japon. Après avoir présenté le contenu du sūtra, l’auteur étudie le contexte historique de sa rédaction et propose une analyse des éléments qui le caractérisent : la description des « trente enfers », les divinités chargées d’évaluer les actes des hommes, les jours de jeûne et les différentes pratiques religieuses de son système doctrinal. Cet ouvrage ne se limite pas à l’étude du Sūtra de la pure délivrance ; il aborde également différentes questions religieuses, comme la question de la place des apocryphes dans la formation du Canon bouddhique, de la langue des textes bouddhiques chinois, et de l’interaction entre des concepts indiens et des idées chinoises dans le bouddhisme médiéval.

    Collection : Mémoires de l’institut des hautes études chinoises

  • Publication 2017
  • ISSN 0337-792X
  • ISBN 978-2-85757-076-9
  • Support Livre broché
  • Format 16,5 x 24,5
  • Num. dans la collection 41
  • Nombre de pages 478

Editeurs

collections