Plaute et Aristophane

Confrontations

Editeur(s) : Faure-Ribreau Marion

49,00 €

Le principe qui préside à l’élaboration de cet ouvrage est inédit, tant par son objet que par sa forme.

Il s’agit en effet de confronter le théâtre de Plaute non pas avec les pièces grecques de la Comédie Nouvelle qui en constituent les modèles, mais avec celles d’Aristophane. L’objectif est de se déprendre des débats purement philologiques qui sous-tendent la comparaison entre la comédie romaine et son ancêtre grec. Choisir de confronter Plaute à Aristophane, et donc deux corpus qui n’ont a priori aucun lien d’hérédité, permet, par la mise en regard d’études sur les deux poètes, de singulariser chaque auteur comique et le genre qu’il ­représente.

L’organisation de l’ouvrage sert le dessein : six thématiques — l’espace scénique, la circulation des regards, l’adresse au spectateur, le spectacle des injures, le dénigrement de la parole d’autorité, le dénouement — sont traitées méthodiquement par deux articles, l’un consacré à Plaute, l’autre à Aristophane. En dépit de la diversité des approches et des thèmes traités, les questions que soulèvent la communication entre la scène et la salle, le métathéâtre, l’équilibre entre intrigue et spectacle, le rapport entre l’œuvre comique et des réalités ou discours qui lui sont extérieurs sont abordées au fil de l’ouvrage et trouvent leur éclaircissement dans le miroir des articles.

    Collection : Chorégie

  • Publication 2017
  • ISSN 2494-3746
  • ISBN 978-2-7018-0527-6
  • Support Livre broché
  • Format 15,5 x 24,5
  • Num. dans la collection 5
  • Nombre de pages 244

Monique Trédé, « Préface »

Marion Faure-Ribreau, « Introduction » 

1 - Ici et ailleurs : l’espace scénique, support de jeu :

Silvia Milanezi, « La construction des espaces dans La Paix d’Aristophane »

Marie-Hélène Garelli, « Domicile transitoire. Les comédies du ‘‘passage’’ chez Plaute

2 - Regards sur le spectacle, spectacle du regard :

Pierre Letessier, « Le regard dans les comédies de Plaute »

Ghislaine Jay-Robert, « Au spectacle avec Aristophane : regards échangés et métathéâtre »

3 - Les adresses directes aux spectateurs : ludisme plautinien et métathéâtre aristophanien

Marion Faure-Ribreau, « Public, es-tu là ? Jeux plautiniens sur la communication ludique »

Malika Bastin-Hammou, « Adresses au public, politique, rituel et métathéâtre dans les comédies d’Aristophane »

4 - Le spectacle des injures - une violence de pure convention :

Rossella Saetta-Cottone, « Les injures d’Aristophane : une anti-rhétorique ? »

Céline Candiard, « Maledicta et nugae : des injures pour rire »

5 - Sentences et maximes : la parole d’autorité à l’épreuve de la comédie :

Anne de Crémoux, « Maxime, argumentation et violence chez Aristophane : le cas des Nuées »

Nathalie Lhostis, « Les énoncés gnomiques plautiniens : le cas du Stichus » 

6 - Comment finir une comédie ?

Danièle Auger, « Les dénouements dans le théâtre d’Aristophane »

Christina Filoche, « Théâtralité et moralité des dénouements de Plaute ».

Editeurs

collections