Arts premiers et appropriations artistiques contemporaines

Auteur(s) : Derlon Brigitte, Jeudy-Ballini Monique

15,00 €

S'il a donné lieu à de nombreuses études, l'intérêt manifesté par les artistes européens pour les arts premiers depuis la fin du XIXe siècle a été traité principalement sous l'angle des influences ou des emprunts formels. Or, l'effet de la réception de ces productions exogènes s'est aussi traduit physiquement par leur intégration dans la matérialité même de créations contemporaines. Arman, Marc Couturier, Willem de Rooij et Kader Attia, dont il est principalement question dans ce volume, ont tous utilisé des pièces d'arts premiers, faisant ainsi oeuvre des oeuvres des autres : artistes africains, australiens ou hawaiiens. En cela, leurs réalisations répondent à notre acception des objets frontière, à savoir des objets nés hors d'Europe et devenus des créations européennes sous l'action transformatrice d'un artiste. Quelle signification opératoire revêt cette pratique? Comment ces artefacts venus d'ailleurs sont-ils réappropriés? De quel type de discours deviennent-ils le support? Comment la part exogène de l'alliage se trouve-t-elle métabolisée de façon inventive? Telles sont quelques-unes des questions qui traversent cet ouvrage.

    Collection : Objets frontière

  • Publication 2017
  • ISBN 978-88-492-3376-6
  • Support Livre broché
  • Num. dans la collection 3
  • Nombre de pages 80
  • Illustrations noir & blanc et couleur

Editeurs

collections