Hippocrate et les hippocratismes : médecine, religion, société

XIVe colloque Internationl Hippocratique

Editeur(s) : ZINK Michel

Ajouter au panier
Quarante ans après le premier colloque hippocratique fondé à Strasbourg en 1972 par Louis Bourgey et Jacques Jouanna, le xive colloque international hippocratique est organisé à Paris conjointement par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, le Labex RESMED, le CNRS (UMR 8167 « Orient et Méditerranée », laboratoire « Médecine grecque »), l’Université de Paris-Sorbonne, et la BIUSanté (Bibliothèque Interuniversitaire de Santé). Ce colloque a pour but, tout en maintenant l’objectif premier qui était d’enrichir notre connaissance et notre appréciation de la Collection hippocratique, d’élargir la recherche aux différents hippocratismes qui se sont succédé dans la tradition médicale et philologique. Étant donné l’ampleur de la perspective, en lien avec le laboratoire d’excellence « Religions et sociétés dans le monde méditerranéen », il s’agit d’abord d’explorer, dans la Collection hippocratique, les différents types de rationalité et les différentes relations au contexte religieux (médecine des sanctuaires, pratiques magiques) et philosophique des ve et ive siècles. Dans la même perspective, l’étude a également été étendue à la transmission et l’interprétation de l’hippocratisme dans la pensée polythéiste ainsi que dans les trois grandes religions monothéistes (juive, chrétienne, islamique).

    Collection : Actes de colloques

  • Publication 2016
  • ISBN 9782877543415
  • Support PDF
  • Num. dans la collection 11PDF
  • Nombre de pages 496
  • Illustrations couleur

Avant-propos, par Jacques Jouanna / Allocution d’accueil, par Michel Zink / Amneris Roselli, « “Die Epidemien und das Corpus Hippocraticumˮ: la ricerca sulle Epidemie ottanta anni dopo il libro di Karl Deichgräber » / Elizabeth Craik, « The Hippocratic Law » / Ignacio Rodriguez Alfageme, « Médecine hippocratique et médecine populaire » / Paul Potter, « Nosology and organization in Barrenness » / Florence Bourbon, « Imaginaire et technique : les médecins hippocratiques face aux troubles du comportement » / Laurence Totelin, « L’odeur des autres : femmes et odeurs à l’intersection de la pratique hippocratique et de la pratique religieuse » / Mathias Witt, « The “Egoisticˮ Physician – considerations about the “Darkˮ Sides of Hippocratic Ethics and their possible Aristocratic Background » / Brooke Holmes, « Proto-Sympathy in the Hippocratic Corpus » / Franco Giorgianni, « Numerologia ippocratica: considerazioni sul valore del numero negli scritti del cosiddetto “Autore C” tra teoria e osservazione » / Nathalie Rousseau, « La Collection hippocratique, témoin de l’émergence d’un vocabulaire médical rationnel : expression de la causalité et développement des substantifs en -της, -τητος » / Elsa Ferracc i, « Imaginaire et rationalité dans le Corpus hippocratique : du rôle des images et des analogies » / Isabella Andorlini, « Ippocratismo e medicina ellenistica in un trattato medico su papiro » / Daniela Manetti, « Alle origini dell’ippocratismo: fra iv e iii sec. » / Véronique Boudon-Millot, « Le divin Hippocrate de Galien » / Ivan Garofalo, « Questions à propos des témoignages arabes du Corpus Hippocratique » / Marie-Hélène Marganne, « Hippocrate dans un monde de chrétiens : la réception des traités hippocratiques dans la chôra égyptienne à la période byzantine (284-641) » / Jacques Jouanna, « Le Glossaire d’Érotien et le Pronostic d’Hippocrate. / Découvertes et problèmes : du grain au divin » / Philip van der Eijk, « Hippocrate aristotélicien » / Alessia Guardasole, « L’image de l’‘‘autre’’ Hippocrate dans le milieu chrétien » / Brigitte Mondrain, « La place de la Collection hippocratique d’après les manuscrits » / Anna Maria Ieraci Bio, « Nuovi apporti sull’ippocratismo a Bisanzio » / Oliver Overwien, « Syriac and Arabic translators of Hippocratic texts » / Vincent Déroche, « L’image de la médecine hippocratique à Byzance » / Roberto Lo Presti, « La place d’Hippocrate dans les grandes querelles médicales du XVIIe siècle : le cas du débat sur la circulation sanguine »

Editeurs

collections