Ecrire la magie dans l'Antiquité

Actes du colloque international (Liège, 13–15 octobre 2011), 2015

Auteur(s) : De Haro Sanchez M.

45,00 €

De nombreux types d’écrits antiques conservent la mention ou le détail de pratiques magiques. Qu’il s’agisse de charmes isolés, tels que les amulettes et les tablettes de défixion, de manuels de magie, de sympathie, de palmomancie, ou de compilations d’écrits oraculaires, la mise par écrit de ce type de textes a permis la conservation d’un savoir peu accessible au travers des sources littéraires.

S’inscrivant dans une approche résolument interdisciplinaire, cet ouvrage collectif contenant les actes est le résultat d’un colloque international organisé à Liège les 13-15 octobre 2011, s’efforce de mieux cerner les conditions de la mise par écrit, de l’utilisation et de la transmission des sources de la magie antique, et de les replacer dans le cadre plus général du monde méditerranéen. Il croise les résultats des dernières recherches en philologie, papyrologie, épigraphie, égyptologie, assyriologie, histoire de la médecine et histoire des religions. L’ensemble s’articule autour de trois thématiques : la mise par écrit des textes magiques, la transmission des savoirs et la mise en contexte des pratiques.

    Collection : Papyrologica Leodiensia

  • Publication 2015
  • ISBN 978-2-87562-065-1
  • Support Livre broché
  • Num. dans la collection 5
  • Nombre de pages 388

PRÉFACE

INTRODUCTION

CONCORDANCES

PARTIE 1 ÉCRIRE LA MAGIE : SUPPORTS ET MISE EN TEXTE

Anna MONTE, Un manuale di magia greco a Berlino: il Papyrus Berolinensis Inv. 5026

Raquel MARTIN HERNANDEZ, Two Requests for a Dream Oracle. Two Different Kinds of Magical Handbook

Diletta MINUTOLI, Exempla di vari supporti scrittori contenenti testi magici provenienti da Antinoupolis

Nathan CARLIG & Magali DE HARO SANCHEZ, Amulettes ou exercices scolaires : sur les difficultés de la catégorisation des papyrus chrétiens

Tonio Sebastian RICHTER, Markedness and Unmarkedness in Coptic Magical Writing

Anne VAN DEN KERCHOVE, Le Livre du grand traité initiatique (Deux livres de Ieou) : dessins et rites

PARTIE 2 ÉCRIRE ET TRANSMETTRE LA MAGIE : GENRES ET TRADITIONS

Sydney AUFRÈRE, Ched à la chasse aux serpents. Noms magiques d’ophidiens sur un groupe de cippes d’Horus de l’Époque libyenne

Pierre KOEMOTH, Écrits et écritures magiques dans les scènes de psychostasie du Livre des Morts égyptien

Luccia Maddalena TISSI, L’innologia magica: per una puntualizzazione tassonomica

Salvatore COSTANZA, Manuali su papiro di observationes divinatorie e diffusione del sapere magico

Erica COUTO-FERREIRA, Agency, Performance and Recitations as Textual Tradition in Mesopotamia. An Akkadian Text of the Late Babylonian Period to Make a Woman Conceive

Patricia GAILLARD-SEUX, Sur la distinction entre médecine et magie dans les textes médicaux antiques (Ier-VIe siècles)

PARTIE 3 ÉCRIRE ET PRONONCER LA MAGIE : MISE EN CONTEXTE

Fritz GRAF, Magie et écriture : quelques réflexions

Sabina CRIPPA, Le savoir des voix magiques. Réflexions sur la catégorie du rite

Michaël MARTIN, « Parler la langue des oiseaux » : les écritures « barbares » et mystérieuses des tablettes de défixion

Athanassia ZOGRAFOU, Les formules d’adjuration dans les Papyrus Grecs Magiques

Editeurs

collections