La fabrique du lisible

La mise en texte des manuscrits de la Chine ancienne et médiévale

Editeur(s) : Sous la direction de Drège Jean-Pierre

69,00 €

La grotte 17 de Mogao près de Dunhuang, dans la province du Gansu, a livré plusieurs dizaines de milliers de manuscrits datant du Ve au Xe siècle. Ces matériaux ont totalement transformé la pratique de l’histoire médiévale de la Chine dans ses différents aspects. Ce renouvellement s’est étalé sur une longue période tout au long du XXe siècle. L’un des champs qui est resté inexploré jusqu’à récemment est celui de l’histoire du livre et de l’écrit, c’est-à-dire la prise en compte des manuscrits eux-mêmes comme objets porteurs de significations. Les découvertes nombreuses de manuscrits plus anciens, remontant aux premiers siècles avant l’ère chrétienne, ont ouvert depuis quelques dizaines d’années de nouvelles perspectives et engendré leur lot de questionnements parallèles. L’émergence de la codicologie et le développement des recherches d’histoire des textes appliquées aux manuscrits occidentaux ont servi d’exemple pour entreprendre un nouveau chapitre de l’histoire du livre chinois manuscrit qui concerne sa production autant que son utilisation, son maniement autant que sa conservation, sa conception comme sa destination, son écriture comme sa lecture. C’est une première tentative d’histoire des textes dans leur contexte qui est ici proposée.

    Collection : Hors collection de institut des hautes études chinoises (Collège de France)

  • Publication 2015
  • ISBN 978-2-85757-073-8
  • Support Livre broché
  • Format 17 x 24
  • Num. dans la collection 8
  • Nombre de pages 422
  • Illustrations 290

Contributions de : Alain Arrault, Françoise Bottéro, Catherine Despeux, Jean-Pierre Drège, Dimitri Drettas, Sylvie Hureau, Valérie Lavoix, Jean-Claude Martzloff, Christine Mollier, Costantino Moretti, Éric Trombert, Olivier Venture, Françoise Wang-Toutain.

Editeurs

collections