Pratiques municipales

Ussel de la fin du XVIIe siècle à 1789

Auteur(s) : JOUBERT F.

25,00 €

« Avec cet ouvrage, tiré d'une maîtrise d'histoire, Fabien Joubert propose un portrait politique d'une petite ville de la France des seigneurs et de l'intérieur du royaume au XVIIIe siècle. Le siècle et en particulier sa seconde moitié passe pour être un temps de mobilités, de déplacements. Dès lors, il semblait pertinent de confronter l'histoire d'Ussel, ville à « l'horizon bloqué » avec cet acquis de l'historiographie récente. La ville, peuplée d'à peine deux mille habitants en 1789 était-elle un bout du monde, peu ou pas accessible, mal relié aux flux d'un royaume saisi par la multiplication des routes et des chemins de terre propice à la réduction des temps de transport ? Afin d'apporter des réponses à ces interrogations, Fabien Joubert a mobilisé les riches archives communales d'Ussel. Les registres des délibérations consulaires de 1761 à 1789, les livres de comptabilité communale, les relevés des baptêmes, mariages et sépultures, complétés aux archives départementales de la Corrèze par des plongées dans les minutiers ussellois et des pièces extraites des Archives nationales ont été dépouillés, analysés et interprétés. Successivement, ont été traitées l'institution municipale, le personnel politique local, les finances de la cité et les entreprises édilitaires majeures Cette monographie qui brosse la vie municipale d'Ussel durant le dernier siècle de l'Ancien Régime est une contribution suggestive à l'histoire des petites villes et aux compétitions de pouvoirs entre un monde qui s'efface _ la seigneurie nobiliaire _ et un monde qui s'impose _ l'État administratif - servi par l'intendant et les bureaux de l'intendance avec ses relais que sont les subdélégués justement présents à Ussel. Au ras du sol, depuis une modeste ville du Limousin, ce glissement d'une autorité à une autre est perceptible. Il s'effectue sans heurt ni tension extrême, même si quelques rivalités personnelles et familiales internes au tout petit monde de la sanior pars usselloise se nourrissent de ces reclassements politiques ou des antagonismes récurrents entre le consulat et la sénéchaussée. Pour les décrypter comme pour se familiariser avec le personnel politique d'Ussel, fort de cent trente-cinq consuls et de sept maires au XVIIIe siècle et cerner ses pratiques municipales, l'ouvrage de Fabien Joubert est un guide précieux, riche de données quantifiées et de portraits de ces édiles qui, pour certains, allaient se trouver confrontés à des enjeux politiques inédits sous la Révolution. »

    Collection : Mémoires et documents sur le Bas-Limousin (série in 8°)

  • Publication 2006
  • ISBN 978-2-903920-36-4
  • Support Livre broché
  • Num. dans la collection 27
  • Nombre de pages 327
  • Illustrations couleur

Editeurs

collections