Le Chevalier Volaire

Un peintre français à Naples au XVIIIe siècle

Auteur(s) : BECK-SAIELLO E.

25,00 €

Après une longue collaboration avec Vernet, pour la réalisation de la série des Ports de France, commandée par Louis XV, puis quelques années romaines, Pierre-Jacques Volaire, dit le Chevalier Volaire (Toulon 1729 - Naples 1799), s’installe à Naples en 1767. La ville est alors une capitale européenne en pleine expansion et bénéficie de l’attrait qu’exercent sur les voyageurs du “ Grand Tour ” les cités antiques nouvellement découvertes d’Herculanum et de Pompéi, et une activité volcanique alors à son paroxysme. Volaire se spécialise dans la représentation du Vésuve. Il fait fortune en répétant, pour une abondante clientèle touristique, principalement anglaise, des formules à succès qui mettent en scène le volcan en éruption, une nuit de pleine lune, la baie de Naples et, au premier plan des spectateurs qui réagissent de manière différente à l’événement. Il est incontestablement, en cette fin du XVIIIe siècle, l’un des plus grands représentants de la peinture de paysage, entre védutisme, pittoresque et sublime. Fruit de patientes recherches entreprises tant en France qu’en Italie, cette monographie reconstitue le milieu des artistes, des savants et des voyageurs de la riche Campanie. Elle restitue aussi la carrière d’un peintre qui eut en son temps une clientèle nombreuse et dont les œuvres sont aujourd’hui dispersées dans les collections du monde entier. Elle rend ainsi sa place à un artiste qui, entre Vernet et Wright of Derby, joua un rôle déterminant dans l’histoire de la peinture de paysage européenne.

    Collection : Mémoires et documents sur Rome et l’Italie méridionale

  • Publication 2004
  • ISSN 1120-0596
  • ISBN 978-2-903189-88-4
  • Support Livre broché
  • Format 17 x 24
  • Num. dans la collection 6
  • Nombre de pages 247

Editeurs

collections