Vers un bouddhisme du XXe siècle.Yang Wenhui (1837-1911), réformateur laïque et imprimeur

Auteur(s) : GOLDFUSS G.

22,00 €

Comment créer un bouddhisme nécessairement moderne ? A la fin du XIXe siècle, beaucoup de bouddhistes d'Asie et d'Europe - moines, laïcs et intellectuels - se posèrent cette question. Etait-ce par la voie d'un "protestantisme bouddhique", fallait-il un "retour aux racines", ou fallait-il plutôt se concentrer sur son contenu philosophique ? Il existe déjà de nombreuses études sur les mouvements modernistes à Ceylan, en Thaïlande ou au Japon. Cet ouvrage est consacré à Yang Wenhui (Renshan, 1837-1911) qui, en Chine, plusieurs décennies avant les grands débats sur le bouddhisme durant l'ère républicaine, s'engagea sur cette même voie. Ce bouddhiste laïque, apprécié et respecté par ses contemporains (Tan Sitong, Su Manshu, Zeng Juze, etc.), fut une personnalité longtemps négligée par rapport aux grands réformateurs politiques de la fin des Qing. Il fonda l'Imprimerie des sùtra bouddhiques de Nanjing (Jinling kejingchu) en 1866 où il imprima notamment des textes de l'école Weishi. Il rédigea un manuel d'apprentissage du bouddhisme et ouvrit en 1908 une école bouddhique, l'Ermitage Jetavana. Son successeur, Ouyang Jingwu y fonda ensuite l'Institut des études bouddhiques (Neixue yuan). "Comment répandre le bouddhisme en Chine et dans le monde, comment choisir des textes appropriés, comment les enseigner ?", telles furent les questions qu'il discuta avec ses contemporains en Chine et à l'étranger (Nanjo Bunyù, Dharmapàla, Timothy Richard, etc.). Il accordait une place importante aux laïcs qui étaient censés, plus aisément et plus librement que le clergé, répondre aux diverses exigences du monde moderne. Son but principal était de savoir comment pratiquer correctement le bouddhisme à la maison et dans la société, afin d'assurer sa pérennité.

    Collection : Mémoires de l’institut des hautes études chinoises

  • Publication 2001
  • ISBN 978-2-85757-059-2
  • Support Livre broché
  • Num. dans la collection 38
  • Nombre de pages 262

Editeurs

collections