Soigner et servir

Histoire sociale et culturelle de la médecine grecque à l'époque hellénistique

Auteur(s) : MASSAR N.

33,00 €

Sollicités pour soulager des soldats blessés, pour soigner un souverain ou sauver les victimes d’une épidémie, les médecins tiennent une place importante dans la société grecque. Certains d’entre eux, particulièrement appréciés, fournissent en outre les services d’un conseiller ou d’un bienfaiteur.Ce livre s’attache à mettre en lumière la place de ces médecins dans la société grecque antique. Leurs activités professionnelles, les thèmes abordés dans leurs traités, la reconnaissance sociale qui leur est témoignée (titres, honneurs, …) permettent de comprendre la valeur culturelle de leur savoir et leur position au sein de la société qui les emploie. À travers l’exercice de la médecine et ses rapports au pouvoir, c’est alors le rôle des détenteurs du savoir grec au sein des cités tout comme à la cour des rois hellénistiques (IIIe-Ier siècle av. J.-C.) qui nous est ici suggéré.Natacha Massar est docteure en histoire de l’Antiquité. Elle est membre du Centre de recherche sur la Cité grecque de l’Université Libre de Bruxelles depuis 1998, où elle a mené à bien sa thèse de doctorat sur les médecins à l’époque hellénistique, avant d’y être nommée chargée de recherches par le Fonds National belge de la Recherche Scientifique. Elle a également obtenu une bourse post-doctorale de la Alexander von Humboldt-Stiftung afin de travailler au sein du Seminar für Alte Geschichte de l’Université de Heidelberg. Ses recherches portent sur les détenteurs de savoir (médecins, musiciens, poètes…) dans le monde grec, dont elle étudie plus particulièrement les activités civiques, les modes de circulation et le statut social.

    Collection : Culture et cité

  • Publication 2005
  • Support Livre broché
  • Num. dans la collection 2
  • Nombre de pages 338

Editeurs

collections