"L'éducation au gouvernement et à la vie". La tradition des "règles de vie" de l'Antiquité au Moyen Âge.

Colloque international - Pise, 18 et 19 mars 2005, organisé par l'École Normale Supérieure de Pise et le Centre d'études byzantines, néo-helléniques e

Editeur(s) : ODORICO Paolo

28,00 €

Ce Colloque est le résultat d’une collaboration entre le Centre d’Études Byzantines, Néo-helléniques et Sud-est Européennes de l’EHESS de Paris, et l’École Normale Supérieure de Pise, dans un domaine particulièrement sensible de la recherche en sciences humaines, celui de la transmission littéraire et de son lien avec la société. Il s’agissait de faire le lien entre la transmission du savoir, les recueils de sentences, l’éducation de l’individu et celle des gouvernants, de considérer les modalités de la formation de l’intellectuel et du prince, mais aussi d’opérer la liaison entre les sciences érudites et les sciences sociales, entre l’étude des techniques littéraires et le rôle de la littérature dans la structuration des mentalités et des sociétés. C’est pourquoi P. Odorico et M.S. Funghi ont réfléchi à la question des miroirs des princes, véritables manuels tantôt composés d’excerpta, tantôt conçus comme discours éducatifs, mais qui plongent leur enseignement dans une très longue tradition érudite. Ils ont donc conviés des spécialistes des différentes époques et des différentes cultures pour avoir une idée globale de cette pratique savante en Orient, en Occident, à Byzance, pendant l’Antiquité et pendant le Moyen Âge. Le résultat en est ce livre qui contient leurs interventions.

    Collection : Autour de Byzance

  • Publication 2009
  • ISSN 2108-9361
  • ISBN 978-2-9530655-0-3
  • Support Livre broché
  • Format 17 x 24
  • Num. dans la collection 1
  • Nombre de pages 280

Table des matières

G. BASTIANINI, «Precetti di comportamento in due testi dall’Egitto greco-romano (MP32603 e 2591)» ; R.M. PICCIONE, «La struttura dell’Ad Demonicum pseudo-isocrateo (e tipologie di tradizione entenziosa)» ; M. MENCHELLI, «Bibliologia dell’Ad Demonicum : osservazioni sulla tradizione manoscritta e sulla scansione in sentenze» ; A.M. TARAGNA, Le regole per il buon governo nella prima storiografia bizantina. L’Historia Universalis di Teofilatto Simocatta» ;W. HÖRANDNER, «Les conceptions du bon souverain dans la poesie byzantine» ; D.R. REINSCH, «Abweichungen vom traditionellen byzantinishen Kaiserbild im 11. und 12. Jahrhundert» ; CH. ROUECHE, «The place of Kekaumenos in the admonitory tradition» ; J.-P. ARIGNON, «L’éducation à la vie à travers les reponses de l’évêque Niphonte de Novgorod au prêtre Kirik» ; S. RAPISARDA, «Il principe e l’astrolabio. La divinazione nell’educazione dei principi medievali» ; P. MOLNÁR, «De la morale à la science politique. La transformation du miroir des princes au milieu du XIIe siècle» ; C. TORRE, «Le quatro virtù del principe : Martino di Braga, Formula vitae honestae» ; P. ODORICO, «Les miroirs des princes à Byzance. Une lecture horizontale» ; P. BETTIOLO, «Sovrani e sovranità negli scritti della chiesa d’oriente : una ricognizione» ; Y. HERSANT, «Vita activa et vita contemplativa au début de la Renaissance».

Editeurs

collections