"Doux remède..." Poésie et poétique à Byzance

Actes du IVe colloque international philologique "EPMHNEIA", Paris, 23-24-25 février 2006 organisé par l'E.H.E.S.S. et l'Université de Chypre

Editeur(s) : ODORICO Paolo, HINTERBERGER M., AGAPITOS P. A.

24,00 €

Malgré le progrès qui a été fait dans l’étude des divers problèmes métriques et stylistiques, dans la pratique éditoriale et dans la recherche sur les œuvres et la personnalité des poètes, nombre des questions restent toujours sans réponse, comme, par exemple, la première de toutes : quel a été le sens que les Byzantins attribuaient au mot « poésie » ? Ce colloque, le quatrième du forum «ΕΡΜΗΝΕΙΑ», avait l’objectif d’examiner l’ensemble de la production poétique byzantine, du IVe au XVe s. autour des axes thématiques suivants : Le poète comme artisan de la parole ; Les rapports de la poésie à la rhétorique ; La poésie dans l’espace-temps historique et sociale ; Les rapports de la poésie avec l’instruction ; Questions de forme, de style et d’idéologie ; La recherche d’une éventuelle présence d’une certaine poétique chez les Byzantins. Ces objectifs n’ont été que partialement atteints, mais le débat est lancé et il s’inscrit dans la recherche plus générale sur la poésie byzantine qui attire l’intérêt de nombreux spécialistes.

    Collection : Dossiers byzantins

  • Publication 2009
  • ISBN 978-2-9518366-9-3
  • Support Livre broché
  • Num. dans la collection 9
  • Nombre de pages 286

D. BIANCONI, « Et le livre se fait poésie » ; M. LAUXTERMANN, « Byzantine Didactic Poetry and the Question of poeticallity » ; K. DEMOEN, « Poétique et rhétorique dans la poésie de Grégoire de Nazianze » ; D. ACCORINTI, « Poésie et poétique dans l’œuvre de Nonnos de Panopolis » ; G. AGOSTI, « Niveaux de style, littérarité, poétiques : pour une histoire classicisante au VIe siècle » ; A.M. TARAGNA, « Les apparences sont trompeuses. Ruse, fiction et illusion chez Georges de Pisidie » ; A. GIANNOULI, « Die Tränen der Zerknirschung : zur katanyktischen Kirchendichtung als Heilmittel » ; M. MULLETT, «The Poetics of Paraitesis : The Resignation Poems of Nicholas of Kerkyra and Nicholas Mouzalon » ; L.R. CRESCI, « Entre μίμησις et διήγησις : Remarques de l’auteur dans les kontakia de Romanos le Mélode » ; W. HÖRANDNER, « Musterautoren und ihre Nachahmer : Indizien für Elemente einer byzantinischen Poetik » ; E.M. JEFFREYS, « Why Produce Verse in Twelfth-century Constantinople ? » ; E. VAN OPSTALL, « Poésie, rhétorique et mémoire littéraire chez Jean Géomètre » ; F. CICCOLELLA, « Octosyllabes, Dodecasyllabes or Hexameters ? Reading Anacreontic Poetry in Byzantium » ; A. TESSIER, « Filologia metrica della tragedia à Bisanzio paleologa e sino alle principes : una rivalutazione ? ».

Editeurs

collections